Moby Dick

Publié le par Yann Gourhant

Je n'ai jamais lu le texte original de Melville, mais je crois que le sujet fait naître des images chez n'importe qui.

C'était aussi une sorte d'hommage à un auteur qui ma beaucoup marqué: Bill Sienkiewicz.  En 1990, il adapte Moby Dick en bande dessinée, chez Epic. Ca reste, pour moi, un des meilleurs souvenirs de lecture.

Toujours pas trouvé  le bon médium, qui laisse des traces laiteuses. Par contre, je m'éclate avec des gels de texture, sur l'eau et la peau de la baleine.

Gouache, crayons de couleurs, aérographe, gel épais et alkyde sur papier 300g 30x40cm

Commenter cet article

fOls 24/10/2006 22:11

Bonsoir, yann :o)Je dois avant tout te dire que je suis impressionné par ta productivité actuelle,régulière et efficace.Tu continue à me montrer la voie, c\\\'est donc en travaillant régulièrement, que l\\\'on peut acquérir du talent.Maintenant, il me reste à jouer le jeu de la critique. En espérant humblement, pouvoir t\\\'aider à prendre du recul sur tes illustrations en t\\\'apportant un regard different qui je l\\\'espère t\\\'aidera à progresser encore plus.Une chose est certaine, c\\\'est le fait que tu as un niveau largement professionnel.A bientôt fOlsMOBY DICK:Quelque chose me gène dans la composition, elle me semble trop statique, alors qu\\\'elle décrit une scène d\\\'action... L\\\'axe vertical tête, homme, bateau m\\\'embêteIl y a peut-être trop d\\\'éléments (le bateau en trop...) et du coup, l\\\'axe d\\\'action diagonnal (harpon/baleine) semble perdre en dynamisme...J\\\'aime bien le visage d\\\'haccab, qui illustre bien les sentiments, l\\\'états d\\\'esprit du moment. (un brin de folie supplémentaire dans le regard ou le rictus aurait été géniale!!)Sinon, dans l\\\'ensemble, les matières sont bien rendu (sauf peut-être encore le bateau..), la palette de couleurs  accompagne bien la scène, que l\\\'on décripte sans problème.Pour résumé, je dirais que c\\\'est une illustration honorable, sans pour autant être la joyau de ta production.A bientôt, et continue, tu tiens le bon bout ;o)