Jack l'Eventreur

Publié le par Yann Gourhant

Une compo en hommage aux Pulps, et un travail pour m'exercer à l'ambiance urbaine. C'est pas mon fort, et il faudra que je réitère l'expérience. Ici, le support est un carton entoilé. Je ne pense pas rebosser dessus avant un moment... Ca ne me donne pas la matière que je recherche. Sinon, c'est toujours le même processus: gouache, verni, alkyde.

Acrylique et alkyde sur carton entoilé 30x45cm

Commenter cet article

THL 18/10/2006 18:34

Allez, je me lance aussi dans les commentaires, y a pas de raison.Globalement, je la trouve très convaincante. - On est bien dans l'ambiance. - Le parallèle entre la sauvagerie de l'acte et Jack qui s'en va comme si de rien n'était fonctionne bien. - Le rendu des pavés est vraiment extra et rajoute à l'ambiance brumeuse des rues de Londres.- les textures que tu arrives à donner sont très chouettes.- la main gantée, le visage de la fille et la silhouette de Jack sont toutes très réussies.En revanche, il y a quelques détails qui me gênent :- la perspective des pavés fait bizarre par rapport au mur du bâtiment. On a l'impression qu'ils partent en étoiles, qu'ils ne sont pas parallèles au mur.- l'ombre de Jack. Je ne comprends pas comment elle peut être obtenue. Pour que l'ombre du chapeau soit si haute, il faudrait une source lumineuse super basse et très proche, en contre plongée, comme un projecteur. Au premier coup d'oeil, ça passe, mais en regardant plus attentivement, ça me gêne.- les deux petites cases en forme de point d'exclamation, c'est vraiment une super idée. Mais je ne m'en suis rendu compte qu'au bout de quelques minutes, en décortiquant l'image. C'est peut-être l'angle de la ruelle qui pollue l'effet avec son trait noir vertical ?- et enfin, si je veux vraiment chipoter, je dirais qu'il y a quelque chose qui me gêne un peu dans le rendu du mur du bâtiment. Il manque de précision par rapport aux pavés. Je ne le sens pas bien. Mais c'est vraiment du chipotage.- et si je voulais chipoter encore plus, je dirais que dans la construction de l'image, on a plus l'impression que le couteau de Jack va poignarder son ombre que la jeune prostituée.Bon ben voilà, tu voulais des commentaires, tu es servi  ;o).Mais comme d'habitude, j'essaye que les critiques soient constructives.En tout cas, continue à balancer les illus, c'est bien bon à regarder (ma préférée c'est Moby Dick).Bon courage

Yann Gourhant 19/10/2006 09:21

Wah, merci pour cette critique très constructive!

Dans l'ensemble, je suis d'accord. Après coup, je me suis aussi rendu compte que la compo ne me satisfaisait pas. L'ombre de Jack est trop importante, et effectivement, elle se prolonge de manière étrange avec le couteau. Il y a plein de choses qui me gènent dans cette illustration. Comme je le disais, l'ambiance urbaine n'est pas mon fort, et il va falloir recommencer.